Les premières sneakers remontent à de nombreuses années. À la fin du 18e siècle, les gens commençaient déjà à porter des chaussures à semelles de caoutchouc, appelées tennis, mais elles étaient assez grossières – il n’y avait pas de pied droit ou de pied gauche. Vers 1892, la U.S. Rubber Company mettait au point des baskets en caoutchouc plus confortables avec des dessus en toile, appelées Keds. En 1917, ces sneakers ont commencé à être produites en série. On leur a donné le surnom de sneakers (en anglais, to sneak in/out = entrer/sortir furtivement) parce qu’elles étaient si silencieuses qu’une personne qui les portait pouvait s’approcher en douce de quelqu’un.
Cette même année, Marquis Converse a produit la première chaussure faite uniquement pour le basket-ball, appelée Converse All-Stars. En 1923, une étoile du basket-ball de l’Indiana, Chuck Taylor, a porté les chaussures, et elles sont devenues connues sous le nom de Chuck Taylor All-Stars. Ce sont les sneakers les plus vendues de tous les temps.

La sneakers se mondialise

Les sneakers ont pris une dimension internationale en 1924. C’est à ce moment-là qu’un Allemand nommé Adi Dassler a créé une baskets qu’il a nommé d’après lui même : Adidas. Cette marque est devenue la chaussure de sport la plus populaire au monde. La star de l’athlétisme Jessie Owens portait des Adidas lorsqu’il a remporté quatre médailles d’or aux Jeux olympiques de 1936. Rudi, le frère d’Adi, créé alors une autre entreprise de chaussures de sport célèbre : Puma.

Au cours de la première moitié du 20e siècle, les chaussures de sport étaient surtout portées pour faire du sport. Mais dans les années 1950, les enfants ont commencé à les porter pour initier une mode. Encore plus d’adolescents ont suivi la mode après avoir vu James Dean en baskets dans le film populaire Rebel Without a Cause.

L’innovation à un prix

Les ventes de baskets ont vraiment décollé en 1984, quand Michael Jordan a signé un contrat pour porter une chaussure Nike appelée Air Jordans – la plus célèbre chaussure jamais fabriquée. Même après que Jordan a pris sa retraite de la NBA, ses chaussures ont continué à très bien se vendre. Comme des compagnies comme Nike, Reebok et Adidas ont concouru, elles ont changé l’apparence des baskets, ajoutant des couleurs éclatantes et supprimant les lacets. On a commencé à produire des baskets pour tous les sports, y compris la marche, le skateboard et le running.

Les nouvelles technologies de baskets augmentent les performances. Nike’s Air Force a utilisé de petites poches d’air pour créer un meilleur amorti, tandis que Reebok a introduit The Pump – de l’air pompé dans les chaussures pour les rendre plus confortables. Les surprises de baskets continuent : Spira Footwear, par exemple, a construit un ressort dans la semelle pour réduire le stress du pied. Bien sûr, de telles innovations ont un prix : Les sneakers coûtent souvent plus de 100€ la paire !